A Meillac, le cimetière bénéficie désormais d’une aire de tri des déchets

Dans le cadre de son action pour la valorisation des déchets, le SMICTOM d’Ille et Rance expérimente l’installation d’aires pour le tri des déchets au sein des cimetières. Celle de Meillac vient d’être installée.

 

Positionnée à l’entrée, elle est composée d’un composteur pour recevoir les fleurs fanées, les tiges et le terreau, et d’un bac de récupération des pots de fleurs encore en bon état. Des panneaux d’information distillent les consignes de tri et d’utilisation de l’aire.

 

L’initiative

 

Depuis 2015, le SMICTOM est engagé dans le programme Zéro déchet zéro gaspillage à travers un appel à projet lancé par le ministère de l’Ecologie et l’ADEME. Un levier qui permet de financer des projets en faveur de la valorisation et de la réduction des déchets. L’expérimentation dans les lieux de recueillement part du constat qu’un volume important des déchets végétaux qui y sont produits va directement dans la poubelle à ordures ménagères, alors même que ces déchets sont facilement valorisables. De même, les pots de fleurs peuvent être récupérés par d’autres usagers et servir à nouveau. Autant de déchets évités.  Pour les déchets non recyclables, comme les films plastique entourant les fleurs et les pots cassés, des bacs marrons restent à disposition.

 

Attention : cette aire est destinée à recevoir uniquement les déchets issus des cimetières. 

 

Actuellement, il existe trois autres aires de ce type comme à Hédé-Bazouges ou La Mézière.