Ma commune zéro biodéchet

Guipel, Hédé-Bazouges, La Mézière et Saint Domineuc sont les 4 communes sélectionnées et engagées dans l’opération « Ma commune zéro biodéchet ».

 

L’objectif de ce programme, lancé par le SMICTOM d’Ille et Rance, vise à réduire la production des biodéchets (déchets alimentaires et déchets verts) au niveau de la commune.

 

Deux axes sont priorisés :
– Atteindre 80% des habitants et des professionnels qui compostent
– Tendre vers 100% des déchets verts gérés localement

 

En tant qu’habitant

 

Des ambassadeurs du zéro déchet ont été formés sur les quatre communes et réalisent leurs enquêtes auprès des habitants, afin de mieux connaître et d’améliorer les pratiques en matière de compostage et de gestion des déchets verts.

 

 

Aujourd’hui, seuls 30% des habitants du territoire compostent ; cela représente encore 35 tonnes par an pour 1000 habitants de biodéchets qui sont incinérés à Taden (22).

 

 

Demain, avec 80% des habitants qui compostent,

c’est 40 tonnes par an pour 1000 habitants qui sont valorisées sur place.

 

 

Les premiers résultats des enquêtes ont permis d’identifier un engouement pour le compostage individuel mais aussi collectif. Le SMICTOM a déjà accompagné plusieurs habitants dans la mise en place de site de compostage partagé, d’autres verront le jour prochainement…

 

 

Claudine, Ambassadrice, témoigne : « Il n’y a pas de petit geste, tout est important et contribuera à sauvegarder notre planète. A l’échelle municipale, c’est un honneur de contribuer à cette action car nous sommes vraiment consultés, une sorte de démocratie participative […]. Pour ma part, j’ai rencontré depuis hier matin treize foyers sur vingt-deux dans mon secteur. Je dois dire que l’accueil a été chaleureux et intéressé. Jusqu’à présent, tout le monde est très sensibilisé sur cette question, c’est un vrai sujet.»

En tant que professionnel :

 

Les gros producteurs de biodéchets, c’est-à-dire ceux produisant plus de 10 tonnes par an, sont dans l’obligation de mettre en place un tri à la source en vue d’une valorisation. A l’horizon 2025, la loi de transition énergétique prévoit l’obligation du tri à la source pour tous les producteurs de biodéchets. Tous les professionnels sont donc concernés.

 

 

Le SMICTOM vous accompagne en vous proposant :

  • un diagnostic gratuit pour les professionnels déjà conventionnés avec le SMICTOM ;
  • la réalisation d’une campagne de pesées de vos biodéchets afin d’identifier les gisements évitables et/ou valorisables ;
  • la proposition d’actions de réduction et de valorisation des biodéchets et l’accompagnement adéquat pour la mise en place de celles-ci ;
  • la mise à disposition des outils de communication sur les actions réalisées.

 

En valorisant vos biodéchets, vous maîtrisez votre facture, vous agissez sur l’environnement et vous valorisez l’image de votre entreprise.

En tant que collectivité 

 

Des diagnostics ont été réalisés avec les agents en charge des espaces verts. Des pistes d’actions sont en réflexion afin de mieux gérer les déchets verts sur les communes.

Les restaurants scolaires sont également accompagnés pour réduire le gaspillage alimentaire et valoriser leurs déchets alimentaires grâce au compostage.