Collecte des papiers et des journaux dans les écoles

En partenariat avec le SMICTOM, les associations des écoles mobilisées lancent la collecte des journaux et des papiers.

La collecte des papiers dans les colonnes à papier

Du papier pour financer les projets scolaires, il fallait y penser ! C’est le pari lancé par le SMICTOM. Grâce à une convention entre la commune, les écoles et le SMICTOM, le papier n’est plus un déchet mais une ressource. Pour chaque tonne de papiers déposée dans les colonnes c’est 40 €  qui sont versés aux associations de parents d’élèves.

 

Les bénéfices résultant des tonnes de papiers et de journaux collectées servent à financer les projets pédagogiques de l’école : sorties, spectacles, visites…

 

 

 

 

Que deviennent les papiers et les journaux ?

 

Les enveloppes, courriers, lettres, annuaires, catalogues, magazines, livres, cahiers, bloc-notes, publicités, prospectus, etc., déposés dans les colonnes à papiers sont collectés par le SMICTOM et recyclés en journaux par l’entreprise UPM (Seine-Maritime).

 

 

La collecte ponctuelle des journaux en partenariat avec horizons solidaire

 

Les journaux déposés dans les bennes temporaires sont collectés par le SMICTOM et envoyés à Morlaix (29) à l’usine Cellaouate. Elle les recycle en isolant écologique : la ouate de cellulose.

 

Découvrez le devenir vos journaux :

 

 

 

 Stockez vos journaux pour la prochaine collecte !

 

 

Le recyclage des journaux est plus intéressant financièrement pour l’association de l’école ; c’est pourquoi ils sont collectés à part des autres papiers. Vous souhaitez en savoir plus sur la filière ? Découvrez le site de Cellaouate en cliquant ici et le site d’Horizons Solidaire en cliquant ici.

 

Toutes les dates des collectes temporaires des journaux  :
Planning 2018 collecte de journaux dans les écoles

 

Plus d’infos ? Vous souhaitez rejoindre le mouvement ? Contactez le service économie circulaire du SMICTOM cliquez icia.cron@smictom-ille-rance.fr