Je valorise mes biodéchets

Que faire de ses déchets de cuisine et de jardin ?

 

 

 

Les déchets organiques ou « biodéchets » représentent 40 à 60 % de la poubelle moyenne d’un foyer. Nous en produisons chaque jour qui seront directement jetés alors qu’il est facile de les valoriser dans son jardin. Réduire le volume d’ordures ménagères et de déchets verts, produire un  engrais naturel pour le jardin ou les plantes, nourrir les animaux… les avantages sont nombreux. En suivant ces conseils, vous pourrez diminuer le volume de vos poubelles, limiter vos déplacements en déchèterie et enrichir votre jardin avec des produits naturels et « faits maison ».

 

 

Je valorise mes déchets de cuisine grâce au compostage !

Composter, c’est recycler les déchets du jardin et de cuisine en les amassant en tas pour qu’ils se décomposent. Comme engrais, le compost est utile aux plantes du potager et du verger.  Les déchets de cuisine représentent 30 à 40 % du contenu de la poubelle, soit environ 100 kg par habitant et par an ! Valoriser ses biodéchets est un processus  simple qui réduit le poids de la poubelle et le volume du bac.

 

 

Composter, c’est facile ! Il suffit de respecter quelques règles :

 

 

Comment démarrer son compost ?

 

Comment démarrer son compost ? par jadoptelezerodechet

 

 

 

 

 

Réservez votre composteur !

Vous souhaitez réserver un composteur ? Le SMICTOM organise des ventes en déchèteries le samedi matin de 9h30 à 12h. Pour connaître les dates de vente et réserver votre composteur, cliquez ici.

 

 

 

 

 

 

 

Je valorise mes déchets de jardin grâce au paillage !

Les déchets végétaux représentent la moitié des apports en déchèteries et ces dépôts ne cessent d’augmenter. Cet accroissement entraîne un besoin supplémentaire en transport des déchets verts et par conséquence, les gaz à effet de serre, alors qu’ils sont facilement valorisablse à domicile.

La solution ? Transformer les déchets du jardin en paillage (ou mulching) pour les sols. Le broyat protègera des variations de température, évitera les mauvaises herbes et enrichira le sol.

 

Comment faire ?

 

 

Pour pailler,  utiliser :

  • des feuilles mortes
  • des résidus de jardin, des déchets végétaux de cuisine (épluchures …)
  • des brindilles et branches coupées en morceaux ou broyées.

 

Pour réaliser mon broyat, je loue un broyeur :

 

 

Le SMICTOM propose une service de location de broyeur. Pour en savoir plus, cliquez ici.